Sur un 10 cents : ma participation au balado sur le sur surfinancement participatif

Avec un peu de retard, j’écoute enfin le balado Sur un 10 cents auquel j’ai eu le plaisir de participer à titre d’experte sur le sociofinancement. Animée par Rose-Aimée Automne T. Morin, cette série présente 10 portraits d’entrepreneurs d’ici qui ont tous connu, à un moment ou à un autre de leur parcours, un important revirement de situation et qui se sont adaptés en faisant preuve de courage et de créativité.

J’interviens à la fin du premier épisode où je donne des conseils sur le financement participatif, plus particulièrement sur le choix de la plateforme.

Pour écouter l’épisode

Si on avait eu un peu de temps, j’aurais abordé la question du surfinancement d’une campagne de sociofinancement, car c’est le beau problème qu’ont connu les entrepreneures Élizabeth Coulombe et Valérie Laliberté, les cofondatrices de Tero.

Moins de 10 minutes après avoir lancé leur campagne, elles ont atteint leur objectif de départ de 70 000$, soit la somme nécessaire pour produire 200 petits électroménagers qui transforment les résidus alimentaires en fertilisant naturel.

En quoi obtenir plus d’argent est-il un problème?

En fait, cela dépend du type de campagne. Si celle-ci récolte des dons sans promesse d’un produit ou d’une récompense en retour, ça va – très bien même! Or, s’il s’agit d’une campagne de type prévente, que les contributeurs avancent de l’argent pour obtenir le produit et que celle-ci dépassent de loin l’objectif de financement, il y a lieu de paniquer, car il faut produire et livrer!

Dans bien des cas, dont celui de Tero, l’équipe n’avait pas prévu un tel engouement – 1,75 M$ – et donc, elle s’est revirée de bord rapidement afin de répondre à la demande.

Une façon de bien gérer le surfinancement est de prévoir d’avance des objectifs supplémentaires. Bien sûr, ils ne conviennent pas à tous les projets, mais la stratégie s’avère fort pertinente pour générer de nouvelles contributions au-delà de l’objectif financier et honorer ses engagements.

Pour lire mon analyse sur le surfinancement et la planification des objectifs complémentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s